Feeds:
Articles
Commentaires

Valbonne, les 22 et 23 septembre 2015
« Voltaire … de la Tolérance à la Raison »
De Henri Micaux et Daniel Clozel-Baysset
Mise en scène de Pierre – Marie Carlier

Merci de partager cette information sans modération avec vos multiples contacts et à bientôt, à Valbonne…

AFFICHE VALBONNE-1

Daniel Clozel-Baysset sera présent à l’évènement « Premier Salon du Livre de Figuerolles »

dimanche 29 juin 2014

de 10 h à 18 h

Maison pour Tous Albertine Sarrazin

43, rue Tour Gayraud

MONTPELLIER

À cette occasion, il présentera son œuvre et dédicacera son dernier roman : Le verset de la Sardine (Edilivre)

 

 

Pour aller plus loin :

L’évènement sur le site de l’agglo de Montpellier


A l’occasion des 20 ans de Mathusalem Alpes Maritimes :

La Compagnie « Echappée Belle » présente
« VOLTAIRE de la TOLÉRANCE A LA RAISON »
Spectacle écrit par Henri Micaux, Daniel Clozel-Baysset et Guy Shelley, mis en scène par Pierre-Marie Carlier.

Dimanche 24 novembre 2013, à 15 heures
VALLAURIS

Espace Minotaure

Entrée par personne : 15 €

Ce spectacle, issu de la sélection de textes courts, inédits, ludiques et culturels, de 15 minutes chacun, a pour but d’entrainer, par le rire, le public dans le tourbillon et le fourmillement des idées éclairées représentant l’humanisme militant du XVIII° siècle, point central de notre rayonnante culture Française.
Ce spectacle, en costumes d’époque, est une étourdissante plongée dans les thèmes chers aux philosophes des Lumières.

Au XVIIIème siècle, au -delà des dogmes et des pouvoirs, des hommes et des femmes se sont battus pour une pensée plus libre au service d’un monde plus juste. Aujourd’hui, certains de ces foyers d’aliénations que fustigeait Voltaire sont encore bien présents ! Ils se sont simplement déplacés, au gré des époques et les intérêts, d’un lieu à un autre, d’une conscience à une autre, comme si l’humanité ne pouvait définitivement pas s’en libérer.

« Constance ou le bel arbre de la connaissance » de Daniel CLOZEL-BAYSSET Polissonnerie… Quand une jeune femme éclairée s’ouvre à Monsieur Voltaire de sa « divine » relation, avec le divin marquis.

 
Au sujet de Mathusalem :
Le site de l’association
 
Pour aller plus loin :

La présentation de la pièce
– Voltaire : biographie, dossier Lingu@net 

Lettre de…

Je viens, malgré moi, de finir « le Verset de la Sardine ». Pourtant, j’avais pris soin de lire doucement, à petits coups, en prenant le temps, pour le faire durer le plus possible et le déguster. Et je me réjouissais à l’avance, quand approchait le moment de reprendre la lecture, dans une délicieuse attente comme le renard du Petit Prince.

Atmosphère étrange, mystérieuse, envoutante créée par cet art de la description qui fait ta force ; les moindres mots, les plus simples, les plus usités, sont comme dépoussiérés et retrouvent leur brillance, leur force, leur pouvoir. Sous ta plume, ils renaissent ou plutôt ils naissent comme une première fois.

J’aime infiniment ta façon de dire les petits détails, les petits riens, les riens de rien, les quasi-inexistants, pour en faire des bijoux finement ciselés, des vies à part entière.

Et quel talent pour dire la LUMIÈRE tellement, tellement présente tout au long du récit. « De l’importance de la lumière et de son utilisation dans « Le Verset de la Sardine » dernier ouvrage de Daniel Clozel-Baysset ». Voilà un beau sujet de mémoire pour un étudiant.

Les personnages sont séduisants, attachants bien qu’ils restent flous, ambigus ; j’aurais du mal à les qualifier, à les définir ; mais c’est peut-être cette ambiguïté qui les rend si attachants

L’intrigue est ténue : c’est l’histoire d’un homme qui revient après 20 ans d’absence à l’enterrement d’une femme.

Et pourtant quelle puissance ! Ce livre vous prend, s’insinue en vous, ne vous lâche plus. Longtemps après l’avoir fermé, il vous imprègne encore.

Ce livre est un long poème

MERCI.
Simone Micaux

Le verset de la Sardine

Trois enfants, dans une bourgade du sud, au bout d’une presqu’île perdue, entre mer, ciel et collines brûlantes. Ils vivent là, grandissent dans la lumière, au milieu d’adultes aux vies abîmées. Le désarroi où ils sont les pousse à nouer entre eux, et avec la géante de la cour de la Sardine, des liens extrêmes d’amitié et d’amour. Longtemps, ces attaches particulières leur permettent de subir sans faillir toutes les pointes douloureuses reçues de ces adultes brisés et de vivre. Puis, ils se séparent.
Vingt ans après, la géante de la cour de la Sardine meurt et cette mort les réunit à nouveau, dans ce port oublié du bout du monde. Là, autour de la géante morte, lentement l’atmosphère d’antan se recompose. Passé. Présent. Rêve. Réalité. Et la nostalgie des choses qui ne sont plus qui se glisse et se place en tout… Au hasard des retrouvailles ou des lieux, tout se fait et se défait et se refait à l’envi. Les personnages reviennent, tirés de l’ombre. Les fantômes s’évadent, s’imposent à eux. Et les trois vivent ces instants, rêvent, espèrent et redoutent tout autant de sortir enfin de ce chaos singulier de l’enfance où ils sont encore.

 

Des extraits en PDF sont téléchargeables ici (via le bouton « Lire un extrait » disponible sous le livre).

Disponible au format papier sur commande auprès de Edilivre.
Également au format numérique ebook (epub) sur les différentes plates-formes de vente (savoir Rue Du Commerce, Chapitre.com, Amazon..) ainsi que sur le site Internet d’Edilivre

Daniel Clozel-Baysset sera présent à l’évènement La journée du livre à Collias (Pays du Pont-du-Gard) le dimanche 21 octobre 2012 Espace A. CLEMENT.
À cette occasion, il présentera et dédicacera son dernier roman : Le verset de la Sardine (Edilivre)

 

 

Contact & info :
– Site de la commune de Collias
– PDF : Programme de la journée, Oeuvres présentées
– Office du tourisme pont du Gard: Collias, tourisme et patrimoine

  Communiqué

La Séquence des noces
par Daniel Clozel-Baysset

Début du siècle dernier, de part et d’autre de la Méditerranée. Puis quelque temps avant la Seconde Guerre. Une jeune femme et un jeune homme se rencontrent. À travers eux, deux familles se découvrent, deux mondes se rapprochent, deux histoires fusionnent, faites d’épisodes multiples et variés. Le destin… Le destin va pouvoir commencer son jeu particulier.
Daniel Clozel-Baysset fait revivre ces êtres avec attention et tendresse dans des pages qui sont autant de bonheurs de lecture. Mais si ses mots racontent aussi justement, c’est parce que cette jeune femme est sa mère, que ce jeune homme est son père et que cette famille, c’est la sienne. L’écriture, claire et précise, se fait souvenir doux et amer. L’enfant raconte et ses mots deviennent ceux du romancier qui transcrit l’histoire et la transmet.

Retrouvez des extraits de ce livre en cliquant ici
  Informations complémentaires

Genre : Romans
ISBN papier : 9782748362596 – 186 pages
ISBN numérique : 9782748378788

  Comment commander cet ouvrage
Ce livre est disponible à la vente au format papier et au format numérique (ePub) lisible sur iPad, tablettes tactiles et smartphones. Pour vous le procurer :
– 

au format papier, sur le site Internet de Mon Petit Editeur en cliquant ici, ou en librairies, sur commande ;

– 

au format numérique, sur les différentes plates-formes de vente (Apple Store, FNAC.com…) ainsi que sur le site Internet d’Immatériel en cliquant ici.

Pour plus d’informations contactez-nous par e-mail : commande@monpetitediteur.com.

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.